Le bonheur d’une démarche féminine

Au travail, j’éprouve une confiance absolue et une grande fierté en tant que High-heels Coach. Or je ne me vante pas ici de rendre chaque femme aussi belle que possible ou de lui enseigner ce qu’est l’élégance.

 

Une femme venant frapper à ma porte fera certes l’expérience de changements grâce à mes cours, mais  ces changements dépendent moins de mes compétences que de la capacité de ma cliente à véritablement ressentir son corps.

 

Dans ce cas, de quoi serais-je alors tant fière ?

 

La réponse : le fait que, tout en enseignant la façon de marcher en talons hauts, je peux vous aider à guérir de certains maux qui affectent votre corps. Je pense qu’une partie de mon travail est d’être une sorte de docteur, car c’est une erreur que de sous-estimer l’importance pour la santé d’une action aussi quotidienne que de marcher.

 

Une cliente venue hier pour sa cinquième leçon « prêt-à-porter » est passée encore toute petite par une opération pour soigner une luxation de la hanche gauche. Ce problème a ressurgi il y a deux ans en l’empêchant momentanément de marcher normalement.

 

C’est à cette époque qu’elle a découvert mon blog, ce qui l’a incitée à essayer de faire porter son poids sur le thénar du pied ainsi que je le recommande. Mais c’est un mois après avoir découvert mon blog qu’elle a pris directement contact avec moi.

 

Elle était néanmoins bien préparée à suivre mes cours, puisqu’elle s’était entraînée quotidiennement à faire attention à sa démarche. Avant elle, j’ai déjà travaillé avec d’autres clientes souffrant de douleurs aigües aux hanches ou d’une luxation à leur niveau.

 

Si ces clientes, avec des troubles de cette importance, ont suivi mes leçons « haute couture » de manière à ce que je puisse constater de près ce qu’il fallait corriger, nous avons cette fois-ci travaillé via Skype. Bien sûr, pour n’importe quelle cliente, il faut faire preuve d’une grande concentration pour surmonter le handicap que représente l’écran par rapport à une leçon face à face.

 

Mais lorsqu’elle souffre d’un problème corporel, une concentration vraiment colossale est requise vu qu’une erreur de jugement même légère peut avoir de graves conséquences. Lors de la première leçon avec ma nouvelle cliente, j’ai immédiatement saisi quelle était la situation au niveau de son corps.

 

Et puisqu’il est impossible de travailler sur tous les problèmes à la fois, j’ai hiérarchisé sans attendre nos tâches pour donner la priorité à ce qui devait être soigné le plus vite possible. Ce qu’il y a de formidable chez cette cliente, c’est qu’elle assimile bien les mouvements à apprendre grâce à la conscience de son propre corps qu’elle a développée.

 

Corriger les mauvaises habitudes inscrites dans des mouvements que l’on répète jour après jour est quelque chose de particulièrement pénible, exigeant des efforts soutenus. Puis une de nos leçons s’est tenue après un intervalle de deux semaines à cause d’un déplacement professionnel.

 

Malgré cela, la posture corporelle de ma cliente avait merveilleusement changé. Cela m’a impressionnée et je n’ai pas oublié de le faire savoir à l’intéressée.La source d’un tel résultat, on la trouve dans un sens de la beauté aiguisé et la force qu’il confère.

 

L’autre jour, ma cliente est venue me faire la démonstration de sa démarche et me remercier pour le « traitement » que je lui ai dispensé. Elle m’a aussi confié :

 

« Pour moi, cela représente plus qu’une question de bien marcher. C’est aussi être capable de me déplacer librement, à ma guise. Je peux enfin mener ma vie comme je l’entends. »

 

Grâce à l’opération lorsqu’elle était petite, elle a pu retrouver la possibilité de réfléchir à ce qui la rend belle et à sa santé, un luxe qui lui avait été volé. La joie qui en découle l’accompagne désormais dans sa vie, des talons hauts aux pieds.

 

Il y a encore une autre chose qui m’a touchée dans ce qu’elle m’a dit :

 

« Mes jambes, qui ont peut-être été un handicap dans ma vie, je les perçois à présent différemment.  Je pense qu’elles sont un rouage dans ces petits miracles qui m’ont fait permis de connaître des personnes extraordinaires. »

 

Si l’on se concentre avec sincérité sur les choses présentes, notre existence ira à la rencontre d’un avenir tout différent. Créer son propre avenir, cela dépend de notre capacité à ressentir de la gratitude envers la situation présente et la joie qu’elle recèle.

 

Ce que je voulais signifier en parlant de ma confiance en moi, c’est justement que je vis dans un tel rapport au présent. Affrontant elle aussi ses difficultés sans détour, ma client a ainsi réussi à transformer son corps et à davantage s’épanouir.

 

À notre dernière leçon, en constatant la tenue de son corps et à quel degré elle l’avait amélioré, j’ai pu être certaine que ma cliente avait gravé en elle une nouvelle conscience corporelle où concordent bien-être, justesse et beauté, et qui lui permettra de ne pas retomber en arrière.

 

Je crois que toute femme éprouve une certaine joie au moment d’enfiler une belle paire de talons hauts.

 

C’est un droit qui nous est donné.

 

J’ai une grande affection pour chacune de mes clientes, faisant que tant qu’elles ne renoncent pas, moi non plus je n’abandonnerai pas. Je voudrais que chacune puisse mener et profiter de sa vie de femme sans retenue, pleine de reconnaissance pour le moment présent.