Êtes-vous sûre de la hauteur de vos talons ?

Quand on veut acheter de nouvelles chaussures, on cherche normalement celles de la bonne taille, mais lorsqu’il s’agit de choisir la hauteur des talons, beaucoup de femmes font à mon avis preuve de négligence.


Pour être honnête, je trouve que les talons suffisamment élevés sont bien plus attrayants que les autres, et ils donnent également naissance à une tension qui stimule le corps et un état d’esprit plus alerte, différents de ce qui se passe avec des talons relativement bas.


Une femme qui n’avait jusque-là aucune affinité avec les talons hauts pourrait ne pas saisir ce que je veux dire, mais il ne fait pas de doute pour moi que, avec un entraînement suivi, elle aussi pourra sans faute en chausser, un jour, une paire d’au moins 10 cm.


On m’a posé l’autre jour une question en anglais sur Twitter sur la base de cette idée. Je vais ici en profiter pour développer ma réponse. Voici la question reçue : « Est-il bon de porter quotidiennement des talons hauts de 12 ou 13 cm ? ».


D’abord, il convient de distinguer deux grands types de talons hauts, à savoir les plateformes qui présentent d’épaisses semelles et les talons classiques. Si l’on déduit de la hauteur des talons plateformes l’élévation de leurs semelles, on trouvera que ceux-ci sont en réalité bien plus bas.


De l’autre côté, puisque les talons classiques ne sont pas surélevés, la hauteur affichée est la vraie. La taille réelle de ces deux types de talons hauts n’est donc pas identique. Ces Louboutin de 12 cm que certaines clientes présentent sur leur blog comme un défi pour se rapprocher d’un idéal d’élégance appartiennent à la catégorie des talons classiques.


Je ne vais pas aujourd’hui m’étaler davantage sur les différences entre talons plateformes et classiques, sinon je ne pourrai plus m’arrêter. Je profiterai d’une autre occasion pour approfondir ce sujet. Pour en revenir à la question en anglais, ma réponse est donc « Yes ». Néanmoins, cela n’est pas sans une condition précise, celle de savoir contrôler ses talons hauts.


Si la hauteur des talons n’est pas adaptée à la musculature qui doit les contrôler, il est impossible de faire porter le poids du corps sur le thénar du pied. Cette charge se reportera alors vers l’extérieur en nous obligeant à recourir uniquement aux muscles externes, ce qui empêche de contrôler l’axe du corps et occasionnera des douleurs aux hanches.


Des talons trop élevés finiront donc par provoquer une variété de troubles corporels. Dans ce cas, qu’est-il primordial de prendre en compte pour éviter de choisir des talons trop hauts et mal adaptés à sa musculature ?


Ainsi que je l’explique dans mes leçons, un bon moyen de procéder consiste à se tenir alternativement sur une des deux jambes à la façon d’un flamant rose, sans se retenir par exemple à un mur. Cette position correspond dans la démarche au moment où celle-ci est ralentie et que l’on se tient avec le buste bien stable.


Ensuite, il faut vérifier que le dos ne se cambre jamais pendant que l’on marche, tout spécialement lorsque le pied à l’arrière est soulevé du sol et qu’on s’équilibre sur une jambe. Finalement, on analysera ensuite comment on se tient en avançant le pied avant de le poser au sol, puisque là aussi le dos se penche facilement vers l’arrière.


Il existe ainsi trois éléments à vérifier relativement au risque de courber le dos. Si vous ne vous tenez pas correctement durant l’un de ces moments, vous ne parviendrez pas à contrôler vos talons hauts et l’axe de votre corps sera trop instable.


Toutefois, en choisissant à l’inverse des talons trop petits par rapport au développement de votre musculature, vous marcherez en quelque sorte trop facilement. Vous serez alors moins attentive à votre démarche et développerez diverses mauvaises habitudes qui réduiront à néant vos succès précédents.


Si l’on n’augmente pas la hauteur de ses talons au moment opportun, cela reviendra à marcher avec des talons trop petits et constituera une gêne. Mais n’est-ce pas là quelque chose que l’on retrouve en général dans la vie? Nous seuls pouvons faire en sorte de continuellement progresser.


Si nous nous contentons d’une sorte de statu quo, nous devenons paresseux et cessons d’avancer, pour en fin de compte, immanquablement, dégringoler plus bas que où nous nous étions arrêtés. Pour éviter cela, il faut rejeter les compromis avec soi-même et constamment viser plus haut.


C’est ici que les talons hauts se révèleront être de précieux alliés. Même si vous ne parvenez actuellement pas à réaliser les trois éléments dont j’ai parlé plus haut pour choisir la bonne hauteur des talons, vous vous en rapprocherez si vous ne faites pas l’économie d’un entraînement sérieux.


En continuant à vous exercer quotidiennement, ou au moins régulièrement, nul doute que vous atteindrez votre objectif. Et une fois parvenue à votre but, j’espère que chausserez vos talons hauts dans vos activités journalières. Vous verrez que ce sont les meilleurs compagnons possibles pour éviter de relâcher son attention à la beauté.


Savoir quand il convient de passer des talons plus hauts est une des responsabilités incombant à un High heel coach. Dans mes leçons, je parle de tout cela de manière détaillée, mais vous comprenez pourquoi se contenter d’un niveau trop bas est nuisible. Soyez donc bien prudente au moment de considérer la hauteur de vos talons hauts.


Puisque cela nécessite de bien observer la disposition du corps, je conseillerais d’aller frapper à la porte d’une professionnelle qui a les connaissances et la technique requises pour vous aider à choisir la bonne hauteur en fonction aussi de votre façon de marcher, de la pointure, etc.


Lorsqu’une femme vient me trouver pour améliorer sa technique, je l’assiste toujours comme si je voulais former une nouvelle High heel coach. Mais il ne suffit pas que quelqu’un se déclare expert en talons hauts pour que cette personne soit effectivement qualifiée.


Combien y a-t-il véritablement de coach qui, combinant connaissances correctes et technique parfaitement maîtrisée, sont en plus doués d’un véritable sens de la beauté ?


Les cas ne sont pas rares où quelqu’un ayant investi une petite fortune pour se former auprès d’un coach aux connaissances imparfaites s’est finalement éloigné de l’élégance tant recherchée. J’espère que vous éviterez de gaspiller votre temps et votre argent avec quelqu’un qui vous fera plus de mal que de bien.


Marcher en talons haut est bien un domaine pointu, mais si vous arrivez à changer votre façon de penser à son sujet jusqu’ici, alors vous percevrez plus clairement ce que vous pouvez réaliser et accomplirez de grandes choses. C’est justement parce que marcher est une activité de tous les jours qu’une femme soucieuse de beauté ne peut faire l’impasse sur l’esthétique et le savoir qui l’accompagnent.

Laisser un commentaire